• Fabienne - IDo's

Mariage et COVID: pour le meilleur et pour le pire?

Le mariage, qui marque un des moments les plus importants de la vie d’un couple, demande de nombreux mois d’organisation, parfois même des années. Malheureusement en cette période difficile de crise sanitaire, bon nombre de couples doivent mettre leurs derniers préparatifs entre parenthèse voire même pire : songer à annuler ou reporter le plus beau jour de leur vie. Un véritable coup dur.


Crédit : Benjamin le Du - mariage de Marie et Romain


Aujourd’hui l’on sait qu’à l’issue de cette période de confinement (prévue ce jour lundi 11 mai), les rassemblements de plus de 10 personnes seront encore proscrits. Pour le moment et jusqu’au 2 juin au plus tôt, « les mariages seront reportés, hors cas d’urgence » comme stipulé dans la circulaire adressée aux préfets le 12 mai par Edouard Philippe. Les cas d’urgence sont soit un risque d’expulsion du pays de l’un des deux conjoints soit « un mariage in extremis, en cas de péril imminent de mort de l’un des futurs époux, comme prévu à l’article 75 du code civil. » Pas très gai pour un mariage me direz-vous !



Comment faire si mon mariage doit avoir lieu en cette période de crise sanitaire ?


Malgré la situation actuelle pour le moins compliquée, plusieurs options s’offrent à vous.


Si votre mariage est censé se passer dans un département qui est et reste vert, peut-être pourrez-vous conserver la date initiale de votre mariage du mois de juillet voire peut-être de la fin du mois de juin. En effet, Edouard Philippe a indiqué que si les départements concernés « se maintiennent en vert les trois prochaines semaines [suivant le déconfinement], nous pourrons envisager au tout début du mois de juin, une nouvelle étape de déconfinement ». Gardons espoir donc (et en ces temps-ci nous en avons grandement besoin.. !) ! Cependant, tout ne pourra peut-être pas être comme vous l’aviez imaginé de prime abord. C’est-à-dire que même si le seuil de 10 personnes pourra peut-être se trouver augmenté, vous devrez malheureusement très certainement dire adieu à votre grand mariage de plus de 200 invités et faire plutôt un mariage en petit comité. Peut-être devrez-vous également ajouter une « thématique » masques à votre grand jour….


D’ici là, le plus sage serait peut-être en tout cas de réfléchir au fameux plan B…. (je dis fameux car lorsqu’on parle organisation de mariage, on parle toujours d’un plan B… ! Si ce n’est votre wedding planner, c’est sûrement votre lieu de réception ou encore même phographe qui a très certainement dû l’évoquer lors d’une discussion avec vous sur votre mariage. En effet, il y a toujours un plan B par exemple en cas de pluie si une partie des festivités devait se passer en extérieur). Il va donc vous falloir réfléchir à un plan B si toutefois votre mariage prévu au mois de juillet ou d’août se voyait finalement interdit ou organisé avec des contraintes trop fortes liées à l’épidémie de COVID19. Mais attention, on ne peut pas attendre le dernier moment pour envisager un plan B (anticiper cet aspect ne veut toutefois pas dire que vous choisirez le plan B plutôt que la solution initiale, je tiens à vous rassurer tout de suite !).


La question se pose alors à vous : est-ce que je décide de tout annuler ou est-ce que je réfléchis à une date plus éloignée dans le futur ?



Tout annuler ou reporter ? Quel est le meilleur choix ??


Vous le savez très certainement pour les avoir choisis il y a quelques mois déjà, les professionnels du mariage sont, pour la plupart, des travailleurs indépendants, auto-entrepreneurs, PME et TPE pour qui cette crise sanitaire est financièrement très difficile à vivre. Les mariages sont, pour la plupart d’entre eux leur seule source de revenus qui s’étale le souvent en grand majorité sur la période estivale. Les soutenir en maintenant le dialogue avec eux est essentiel. Ils seront là pour vous rassurer et tenter de vous trouver des solutions mais sachez que votre soutien en cette période leur sera également d’une grande importance.


C’est la raison pour laquelle il conviendrait plutôt de décaler la date de votre mariage de quelques mois voire sur l’année suivante (parfois même en 2022 car il ne faut pas oublier que bon nombre de prestataires sont d’ores et déjà bookés depuis avant même le confinement pour les mariages de 2021….) que d’annuler totalement. Quelle tristesse ce serait de devoir annuler le plus beau jour de votre vie ! J’imagine que toute cela est très compliqué pour vous et que vous êtes perdu(e)s. N’hésitez pas à vous faire aider par une organisatrice de mariage. Je peux vous aider à y voir plus clair dans votre organisation et le report de votre date. Un seul mot d’ordre, ne vous décidez pas dans la précipitation. Voyez plutôt le bon côté des choses (le verre à moitié plein plutôt que celui à moitié vide) cette année supplémentaire de préparatifs peut vous permettre de peaufiner votre mariage, de prévoir des choses auxquelles vous n’auriez peut-être pas pensé ou dont vous aviez abandonné l’idée faute de temps. Pensez à tous ces petits éléments de décoration en DIY que vous aurez alors le temps de faire : tous ces attrape-rêves en macramé ou ces jolis marque-place que vous aviez vu lors de vos nombreuses recherches sur Pinterest !


En plus, déplacer la date de votre mariage plutôt que d’annuler est la meilleure solution pour ne pas perdre de l’argent tant pour vous que pour vos prestataires qui se sont investis corps et âme dans la préparation de votre grand jour. Après avoir vécu des moments difficiles (car on ne se le cache pas cette période n’est évidente moralement pour personne), éloignés de vos proches, pouvoir enfin les réunir pour vivre ensemble cette journée pleine de joie ne la rendra que plus belle encore.



Alors reporter oui, mais à quelle date ?


Plusieurs solutions s’offrent à vous :


1- Vous pouvez choisir de conserver la même date qu’initialement (à quelques jours ou semaines près) mais l’année prochaine ou celle d’après (en fonction de la disponibilité de votre Mairie et de vos prestataires)


2- Choisir de vous marier en automne (les dates sont habituellement moins prises d’assaut que pendant la période estivale) car les couleurs de l'automne ou même l'ambiance hivernale peuvent apporter une note incroyablement romantique à votre mariage (si vous n'êtes pas convaincu(e), lisez mon article COVID-19: les avantages d'un mariage hors saison)

Crédit : Alexandre Surre - mariage de Sarah et Charles



3- Vous pouvez penser aussi à casser les codes en vous mariant un jour de semaine (le jeudi ou le vendredi). Cela peut se révéler un peu plus contraignant pour réunir tous vos invités (quoique certains seront sans doute ravis de s’organiser un petit week-end prolongé pour l’occasion et du même coup auront tout le loisir de vaquer à leurs occupations habituelles le samedi !) mais cette solution a le mérite que ce soient des dates souvent bien plus faciles à réserver dans le planning de vos prestataires.


Par ailleurs, ne paniquez pas si vous aviez prévu de tout faire sur une seule et même journée (mariage civil à la Mairie suivi de la cérémonie religieuse puis de la réception) et que votre Mairie, votre lieu de culte et votre salle ne sont pas disponibles aux même dates ! Cela va juste vous demander d’organiser un peu différemment les choses et de ne pas tout faire sur une même journée. L’inconvénient : mobiliser les invités sur plusieurs dates (je suis parvenue à le faire sur mon propre mariage car j’ai organisé 3 temps de mariage différents et dans des lieux géographiques bien différents aussi – je vous en parlerai dans un prochain article – donc rassurez-vous, c’est possible !) mais l’avantage est que vous pourrez profiter véritablement de chaque instant, de chaque célébration car vous aurez moins l’impression de passer votre journée à « courir » d’une célébration à l’autre. De plus, vous pourrez ainsi choisir de faire par exemple le mariage civil en plus petit comité ou avec uniquement les personnes qui habitent la même ville que vous (ce qui est même l’idéal avec les restrictions liés aux déplacements géographiques suite au COVID-19). Cela implique de penser chacun de ces moments de votre mariage comme un événement à part entière et ainsi lui donner une identité propre tout en gardant une cohérence de l’ensemble bien sûr.


Et si certains de vos invités ne peuvent être présents, n’hésitez pas à diffuser en direct votre cérémonie (vous n’allez pas me dire qu’après toutes ces réunions Zoom pour le bureau, ces apéros-Skype et ces cours de sport en visio vous n’êtes pas maintenant des habitué(e) des réseaux et des vidéos en live ?!) afin qu’ils puissent être à vos côtés et partager ce moment avec vous même virtuellement.



Mais alors comment faire pour ma décoration, mes préparatifs ?


Ne désespérez pas, tout n’est pas perdu sous prétexte que votre mariage aura lieu à une autre saison ! Il vous faudra sans doute repenser quelque peu l’organisation de votre journée et votre décoration mais repenser les choses ne veut pas dire tout recommencer de zéro ! Si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à lire mon article COVID-19: les avantages d'un mariage hors saison.



Reporter oui, mais comment m’y prendre ?


Peut-être avez-vous déjà reçu des messages d’annulation de votre date de la part de votre Mairie, de votre lieu de culte ou encore de votre lieu de réception. Si tel n’est pas le cas, je vous conseille de contacter régulièrement la Mairie censée célébrer votre mariage afin de savoir ce qu’il en est et prenez contact avec vos prestataires afin de connaître leur point de vue sur la situation. N’oubliez, pas que vous formez une team (de choc !) avec vos prestataires et qu’ils ont tout autant envie que vous (oui, bon, un peu moins quand même) de célébrer ce joli jour. Il faut dons les impliquer dans vos questionnements quant au report de votre mariage dès le début de votre réflexion.


1- Si vous avez contacté une wedding planner (si ce n’est pas le cas, il est encore temps !), laissez-la faire, elle se chargera de contacter pour vous tous vos prestataires et de mettre tout le monde d’accord sur une date ou, à défaut, de trouver des solutions alternatives qui ne viendront entacher en rien ce qui est censé être l’un des plus beaux jours de votre vie. Si ce n’est pas le cas et que vous vous chargez de tout tout(e) seul(e), ne paniquez pas, c’est possible ! Prenez une grande inspiration et par ordre d’importance, après avoir contacté votre Mairie et votre lieu de culte si mariage religieux il y a et que vous avez vu avec eux le calendrier des prochaines dates disponibles, contactez en premier lieu votre salle puis, tous les prestataires les plus importants (parmi lesquels a priori votre traiteur et votre photographe mais tout dépend quels sont les postes auxquels vous accordez le plus d’importance pour votre mariage (en effet, certains accorderont plus d’importance à l’ambiance et donc au choix du DJ, tandis que d’autres, par affinité professionnelle ou juste par rapport aux souvenirs qui resteront de ce beau jour, préféreront mettre l’accent – et donc le budget- sur le photographe, d’autres sur la décoration, les fleurs ou encore les animations).


2- Une fois que vous aurez contacté et vu les dates possibles avec vos prestataires principaux, passez aux prestataires « secondaires ». Pour simplifier cette démarche et ne pas vous perdre dans les dates, envoyer-leur un sondage Doodle (un simple lien que vous partagerez avec vos différents prestataires sur lequel vous leur proposerez les diverses dates possibles – vues auparavant avec votre Mairie et vos prestataires principaux – et qui vous permettra de voir d’un seul coup d’œil, quelle(s) date(s) réunissent le plus grand nombre (voire tous, on l’espère !) de vos prestataires.


C’est alors que vous vous rendrez compte que vous serez peut-être malheureusement obligés de vous séparer de certaines personnes à cause de leur indisponibilité aux dates proposées. Il peut être très compliqué de réunir à nouveau tout le monde sur une seule et même date car il ne faut pas oublier que vous n’allez pas être les seuls mariés à les solliciter pour la même raison. Si le report n’est donc pas possible avec certains de vos prestataires, il faut vérifier les termes du contrat que vous avez signé avec lui afin de savoir si ce dernier prévoit ou non la possibilité d’annuler sans frais la prestation en cas de force majeure. Cette épidémie de COVID-19 pouvant être potentiellement considérée comme un cas de force majeure. Les acomptes pourraient, si aucun report de l’événement n’est possible (mais attention toutefois à avoir plusieurs dates à proposer à vos prestataires sans quoi vous risqueriez de fait de perdre certains de vos acomptes), être restitués aux clients si aucune mention contraire n’en faisait état au moment de la signature du contrat. Toutefois attention, ceci n’étant jamais arrivé précédemment, rien n’est sûr dans la prise en compte du cas de force majeure. Par ailleurs, il ne faut pas oublier que les prestataires que vous aviez contacté doivent faire face ces temps-ci à des annulations en masse ce qui n’est pas toujours évident psychologiquement parlant. Tentez donc de rester calme et compréhensifs (des deux côtés bien sûr!). Il n’est d’ailleurs parfois pas certain que vos prestataires aient la capacité financière de vous rembourser vos acomptes si vous décidez d’annuler leur prestation. Il vous faudra donc peut-être recommencer votre recherche de professionnels pour vous accompagner sur certains points de votre mariage. Pas de panique, je peux vous aider à rechercher les prestataires qu’il ne vous manque.


Par ailleurs, vous pouvez, si vous souhaitez aider vos prestataires, choisir pourquoi pas de vous offrir une séance photo rien que tous les deux auprès de votre photographe si par exemple vous aviez au départ choisi la formule sans séance engagement. Séance qui, en plus d’aider un peu vos photographes cette année vous permettra également d’être plus à l’aise avec eux et devant l’objectif le jour J. Vous pouvez faire réaliser des cartes de vœux ou des « Unsave The Date » au prestataire qui vous réalise votre papeterie de mariage ou encore choisir de vous offrir ou faire offrir des bouquets de fleurs par la fleuriste de votre mariage pour votre anniversaire à venir, la fête des mères ou même tout simplement pour marquer le coup à la date initiale de votre mariage qui devait avoir lieu cet été.

3- Et enfin, dernière étape mais non des moindres, prévenir vos invités du report et de la nouvelle date de votre mariage.



Mais comment prévenir mes invités du report de mon mariage ?


Une fois que vous vous serez mis d’accord avec tous vos prestataires sur une même date (et après avoir éventuellement trouvé de nouveaux prestataires pour remplacer ceux qui n’étaient pas disponibles), vous devrez bien évidemment prévenir vos invités de la nouvelle date de votre mariage. Bien sûr, si la date initialement prévue est proche, vous aurez déjà prévenu (par téléphone, SMS ou mail) du report de votre mariage à une date ultérieure.


Si vos faire-part de mariage n’ont pas encore été envoyés, vous pouvez choisir d’ajouter un petit carton pour indiquer à vos invités du changement de date (et/ou éventuellement de lieu).


Par contre, si vos faire-part ont déjà été expédiés, vous pouvez choisir de leur envoyer (en version papier ou, plus sûre en ce moment en version numérique) des « Change the Date » appelés aussi « Unsave the Date » pour informer vos convives de la nouvelle date de votre mariage. L’idéal est de les faire réaliser par le prestataire qui vous a fait vos faire-part afin de garder une cohérence dans toute la papeterie de votre mariage. De nombreux exemples existent déjà sur le marché mais vous pouvez aussi me contacter si vous souhaitez que je les réalise pour vous à l’image de vos faire-part.

Source : Pinterest



Et si finalement on en profitait pour faire un elopement wedding ?


Et quitte à ce que votre mariage et tout ce que vous aviez imaginé par rapport à cette journée s’en trouve bouleversé, pourquoi ne pas reprendre en substance le principe de l’elopement wedding ? En particulier si le photographe que vous vouliez absolument n’est pas disponible à la date proposée par votre salle par exemple.


Alors je vous parle de cela comme d’une solution possible mais qu’est-ce que l’elopement wedding au juste? Pour le savoir, n'hésitez pas à lire l'article que j'ai rédigé à ce sujet.

Source : Morgan Austin sur Green wedding shoes



Dans tous les cas, essayez de ne pas désespérer ! Comme je vous l'ai dit, tout le travail que vous avez réalisé pour le préparation de votre mariage n'est pas perdu (il est même possible de faire remplacer la gravure sur vos alliances si vous les aviez déjà faites graver). Une chose est sûre, devoir prendre la décision de reporter le plus beau jour de sa vie n'est pas une chose facile. Aussi, pour vous remonter le moral, organisez-vous une petite surprise romantique rien que pour tous les deux le jour où vous auriez dû initialement célébrer votre union : un petit dîner aux chandelles, un joli bouquet de fleurs, une séance photo avec votre photographe, un bain moussant et deux coupes de champagne, ... tout cela vous fera un merveilleux souvenir et vous aidera à surmonter cette période particulière.



Et vous, si vous devez vous marier cet été quelle solution allez-vous choisir ?

26 vues

Tel: 06.23.90.53.89

Email: contat@idos-evenements.com

© 2020 by IDo's

Créé avec Wix.com

Crédits photos : The Shadow Makers / Jose Troitinho / IDo's

  • Compte Instagram IDo's - Agence de décoration et d'organisation d'événements
  • Compte Facebook IDo's - Agence de décoration et d'organisation d'événements
  • Compte Pinterest IDo's - Agence de décoration et d'organisation d'événements
  • Compte Twitter IDo's - Agence de décoration et d'organisation d'événements